Rechercher
  • serge-vauvert

Comment fonctionne l'hypnose

En fait, plutôt, qu'est qui se passe lorsque vous êtes dans un état d'hypnose? ... parce que la description d'une séance n'apporte en soi pas beaucoup d'informations utiles, sauf certainement de rassurer sur certaines questions comme :

- Est-ce que je vais perdre le contrôle ?

- Est-ce que je serai inconscient(e) ou est-ce que je ne me souviendrai plus de ce que je dirai ou ferai pendant la séance?

- Est-ce qu'on peut me suggestionner de telle sorte qu'une fois revenu à moi, j'exécute des ordres «subliminaux» en dehors de toute volonté, comme cela se voit dans les shows télévisés ? La réponse est non, trois fois non! Et surtout, le praticien "ne fait rien", il vous accompagne et c'est vous, vous qui décidez de ce que vous faites ou ne faites pas ! Vous ne perdrez absolument, ni le contrôle de vous même, ni ne serez suggestionné(e) pour que le praticien puisse prendre le pouvoir sur vous, c'est du fantasme, de la pure fiction.

Ce que vous pouvez voir des séances d’hypnose de spectacle et qui laisserait penser que l'hypnotiseur prend le pouvoir sur vous, comme si vous n'étiez plus qu'un sujet déconnecté de la réalité, sans plus aucune volonté, comme un jouet ou un pantin à la main d'un magicien, ce n'est que du spectacle.

Les volontaires sont choisis et triés parmi les personnes les plus réceptives (un très faible pourcentage) et qui acceptent de jouer le jeux du spectacle et où la perte de contrôle est mise en avant. Dans le cadre de l'hypnose thérapeutique et à fortiori dans le cadre de l'hypnose Ericksonienne, le client est 100% présent et 100% maître de ce qui se déroule à chaque instant au cours de la séance, même s'il accède à un état de conscience modifié, un état de conscience qui n'est plus tout à fait le même que celui que vous expérimentez en lisant ces lignes... encore que lire c'est souvent entrer dans un texte et oublier l'environnement, le présent, c'est déjà un état de conscience "à part" lorsque l'on est absorbé par la lecture, par l'histoire que l'on nous raconte. Si tout le monde peut être suggestionné et hypnotisé, personne ne peut l'être contre son gré, contre sa volonté.

Donc ce que l'on nomme la transe hypnotique ne peut se produire que dans la mesure ou le client est volontaire, engagé et que la confiance s'est installée entre lui et le praticien.


Alors que se passe t-il lorsque l'on entre dans un état d'hypnose ?

Première notion : entrer en contact avec son inconscient.

Encore faut-il que vous acceptiez l'idée d'un inconscient en vous, d'un inconscient à l’œuvre dans presque tout ce que vous faites, dans ce que vous pensez, votre manière de réagir, vos réflexes, vos idées et toutes vos fonctions physiologiques … de sorte qu'il ne reste au conscient, que 10 à 20% de tout ce qui précède et encore! Surprenant! : le conscient ne fait que réinterpréter toutes vos décisions, vos actes, vos ressentis, vos émotions, vos réflexes ... pour essayer de comprendre ce qui se passe et afin de vous en donner une explication logique … étrange non?

Le conscient lui peut reprendre la main quand quelque chose ne convient pas dans ce que vous faites, dans vos réflexes, vos émotions, vos pensées, vos choix … inconscients.

Et il a parfois du mal à reprendre la main!.

Alors que vous pouvez très consciemment vouloir changer un comportement, vous n'y arrivez pas … par exemple, lorsque vous vous dites que votre peur de l'avion, c'est vraiment sans fondement et qu'il faudrait bien devenir raisonnable, là également, vous pouvez prendre cette décision, mais au moment du décollage et souvent bien avant, c'est la panique totale !

Et c'est la même chose pour les araignées, le vide, la cigarette, l'éclair au chocolat, les sucreries, les stress, les angoisses, la tristesse, la colère, toutes les peurs, toutes les croyances et tout ce qui vous empêche, vous limite.

Bon alors? Cet inconscient?

Bien, disons déjà que plus personne ne remet en cause l'existence de cet inconscient – plus aucun médecin, ni aucun chercheur en neurosciences. On sait bien, selon les découvertes récentes en neurosciences, l'importance de l'inconscient dans ce qui définit notre «Être»

Depuis Freud qui voyait dans l'inconscient une sorte d'entité incontrôlable pleine de sentiments et pensées refoulées, les choses ont bien évoluées.

L'inconscient c'est toute la part automatique de notre fonctionnement.

L'inconscient c'est le réservoir de connaissances emmagasinées depuis notre enfance . Ce sont toutes nos connaissances et surtout, surtout, même si tout ne fonctionne pas toujours comme nous le souhaiterions, c'est comme le centre de commandement qui nous protège, nous maintient en vie, nous sauve souvent ! en nous envoyant parfois des peurs, des sentiments, des réflexes qui sont bien utiles ou ont été bien utiles à un moment dans notre existence mais qui, maintenant, nous posent, peut être, quelques problèmes d'adaptation, voire de vrais problèmes de fonctionnement. Tenez, prenez la peur de l'eau, si vous avez été, enfant, surpris par une vague au bord de la mer et que cette vague, vous a emporté, vous vous en êtes sorti de justesse par l'intervention d'un adulte ou des secours, parfois votre capacité de résilience, vous permettront de surmonter cette épreuve sans qu'il ne reste de trace particulière de cet instant stressant. Mais parfois, et peu importe pourquoi (en tout été de cause pour vous protéger à l'avenir), votre inconscient mettra en place une peur de l'eau qui vous éloignera systématiquement du danger supposé. Vous nommerez cette peur , la phobie de l'eau et c'est identique pour les lézards, les araignées, le bateau, l'avion , la foule etc. , enfin bref ce qui vous correspondra. Donc loin d'une « entité obscure » réservoir de toute sorte des sentiments refoulés inavouables et qu'il faudrait tenir loin de la conscience et maîtriser coûte que coûte, l'inconscient est un formidable trésor de ressources, de connaissances et de solutions.

C'est votre meilleur allié! et il fait de son mieux pour vous! sauf que parfois, il aurait bien besoin d'être aidé, lui aussi, pour corriger ce qui ne convient plus, les réflexes exagérés, les réactions venant droit du cerveau limbique primordial et qui vous font choisir des réponses erronées ou inadaptées à la réalité présente, à votre situation d'aujourd'hui. Pour revenir à notre séance d'hypnose, disons que c'est le moment de vous permettre de réunifier ou réunir votre part inconsciente et votre part consciente, de les laisser dialoguer.

C'est un moment où vous pourrez vous-même aider cette partie inconsciente à mieux fonctionner pour vous. En quelque sorte, c'est un dialogue entre vous et vous-même, et une façon très efficace et agréable, surprenante, émotionnelle et intuitive autant qu'instinctive d'aller à la rencontre de soi-même pour aller mieux. Voilà comment fonctionne l'hypnose tout simplement.

32 vues
  • Facebook
  • Google+
  • YouTube
  • LinkedIn Social Icône
  • Icône social Instagram

© 2018 by sergevauvert.com. Proudly created with Wix